Qu’est-ce que la billettique ?

Comprendre les systèmes de billettique

Un système de billettique est un outil automatisé de gestion des titres de transport. Il existe plusieurs types de supports possibles :

  • Les titres magnétiques,

  • La télébillettique (carte à puce, ticket sans contact…), qui s’appuie sur la technologie de supports sans contact,

  • Les SMS,

  • Les titres de transport dématérialisés sur smartphone (QR-Code, NFC…).

Il existe également des systèmes de post-paiement, permettant au voyageur d’être prélevé en fin de mois en fonction de sa consommation.

Comment ça marche ?

Pour fonctionner, un système de billettique s’appuie sur plusieurs entités, qui transmettent et échangent entre elles des données de gestion de la billettique au sein du système :

  • Des back-office locaux (par exemple dans les dépôts de bus) et un back-office central,

  • Des équipements permettant la validation, la vente et le contrôle,

  • Des supports de titres.

Des équipements embarqués

Au sein des véhicules, plusieurs équipements permettent le bon fonctionnement d’un système de billettique :

  • Des pupitres billettiques de vente de titre, présents auprès du conducteur, parfois accompagnés d’une imprimante pour imprimer les titres,

  • Des valideurs avec ou sans contact, pour valider les titres unitaires ou les cartes d’abonnement.

Des systèmes billettiques plus ou moins lourds

Dans le secteur urbain – et de plus en plus dans l’interurbain – les systèmes billettiques utilisés sont des systèmes « lourds », qui offrent accès à de la vente de titres, la validation de titres, la gestion des différents types d’abonnements, etc.

Quant à la billettique utilisée dans le transport scolaire, celle-ci est plus simple. Elle permet seulement de valider l’accès au car des élèves, et de s’assurer que ceux-ci sont bien montés dans le car.

L’interconnexion des systèmes billettiques et SAEIV

Pourquoi interconnecter billettique et SAEIV ?

Un conducteur qui démarre son service devrait normalement faire une double prise de course, à la fois sur son pupitre SAEIV pour obtenir l’aide à la conduite, et à la fois sur son pupitre billettique. Or, multiplier les prises de courses entraîne des saisies multiples, qui peuvent être sources d'erreurs et faire perdre du temps au conducteur.

Pour résoudre ce problème, l’interconnexion entre les différents systèmes à bord permet de les interfacer et de simplifier le process de démarrage grâce à une prise de course unique sur le terminal SAEIV. In fine, l’interconnexion présente l’avantage de fluidifier la gestion de l’exploitation en diminuant le nombre d’erreurs et de courses non saisies.

Comment ça marche ?

L’interconnexion concerne la transmission entre les systèmes à la fois de l’identifiant code course (l’identifiant unique de la course), du code service, et du code agent qui permet d’identifier le conducteur. SAEIV et billettique sont reliés grâce à une connexion sans fil, en se connectant au réseau du bus grâce à un routeur wifi.

Les fournisseurs de billettique et PYSAE

PYSAE s’interface avec les systèmes billettiques des fournisseurs suivants :

  • L’entreprise italienne AEP, fournisseur de solutions de billettique électronique pour les transports publics depuis plus de 20 ans, édite un logiciel qui offre une multitude de fonctions innovantes sur le marché : Account Based Ticketing, e-Commerce, Appli, portail web, cartes bancaires EMV…

  • Kuba (anciennement Vix), nouveau membre du groupe ICM Mobility qui révolutionne les systèmes billettiques depuis plus de 30 ans, édite une solution moderne et évolutive de « Ticketing as a Service » ou TaaS.

  • Coppernic, spécialiste français de la mobilité et de la data, propose une solution de validation des titres de transport et de contrôle d’accès au véhicule.

Avez-vous trouvé votre réponse?